Monday, August 12, 2013

SCENE-ARIO DE MENAGE


           
Photo J.Boulos
J’étais invitée à un mariage samedi soir, à Ibrine dans la montagne du Batroun. Un mariage tout en simplicité et beauté, avec pour thème l’amour… qui ne rime malheureusement pas avec toujours… Pas une relation sans scènes de ménage,  ayant comme base les tracas de la vie quotidienne. Et comme on a souvent tendance à confondre le jour du mariage avec LE mariage, voici, imaginés pour vous, quelques scenarii pour disputes classiques à utiliser sans modération, avec en prime "la voix off" qui, comme au cinéma, dit tout haut ce qu'ils ou elles pensent tout bas. Pour passer rapidement de la scène de ménage à la séance de cocooning.

Les Disputes Domestiques
Lui: Il faut à tout prix que tu changes la couleur de ce canapé.
Elle: Mais il est tout neuf!
Lui: Je m'en fiche il est laid!  Je ne supporte plus cette couleur, ce soi-disant “citron pressé" à la mode. Je me demande vraiment qui te donnes ces idées.
Elle: Ca ne va pas?  C'est toi que je vais changer, j'en ai marre de ramasser tes chaussettes, tes serviettes et tout ton bataclan.
Lui: Je ne vois pas ce que ça a à voir avec le canapé? Ah la mauvaise foi des femmes!
Elle: Mauvaise foi, mon oeil, ce n'est pas ta chaussette ça sous le coussin? Je ne t'ai pas épousé pour être ta bonne.
Lui: Mais je ne t'ai jamais demandé d'être ma bonne, tu es ma femme, ma maitresse, l'élue de mon coeur!
Elle: C'est vrai mon chéri?
Lui: Bien sûr, Mon lapin (“demain, je balance le canapé ")
Elle: Hmmm, je t'aime (" la prochaine fois qu'il laisse trainer sa serviette, je balance son ordinateur”)

Les Dépenses
Lui: Tu es incroyable, tu es sortie à peine 15mn et tu reviens avec 3 chemisiers. Tu devrais te retenir un peu, ton armoire est pleine.
Elle: Ça veut dire quoi cette remarque?
Lui: Ça veut dire que tu dépenses trop.
Elle: Et voilà ça recommence, chaque fois que je me fais plaisir tu m'accuses de trop dépenser. Moi qui n'achète qu'en soldes.
Lui: Soldes ou pas soldes, tout mon argent file dans tes fringues.
Elle: Alors là! TON argent dans MES fringues, non mais tu a compté tes CD ? Et ta moto? Elle coûte combien ta moto? Et ton Safari au Kenya avec le PDG de je ne sais quoi? Vraiment, ce n'est pas un manteau neuf tous les 4 ans qui va te ruiner!
Lui: Ça va! Ça va! Arrête de crier!
Elle: Je ne crie pas, j'élève la voix, nuance!
Lui: Tu es très sexy quand tu es en colère.
Elle: C'est vrai?
Lui: Absolument  mon lapin (" elle n'a pas encore vu la nouvelle chaine stéréo" )
Elle: Hmmm, je t'aime (“s’il savait combien coûtent les chemisiers!")

En Voiture
Elle: Ralentis
Lui : Mais je ne conduis pas vite.
Elle: 120 c'est pas vite?
Lui: Mais il n'y a personne sur la route
Elle: Il y a un ravin.
Lui: S’il y a un ravin, c'est que tu as mal pris les indications et que nous sommes perdus.
Elle: J'en ai marre de tes remarques sur mon sens de l'orientation. Chaque fois c'est la même rengaine: tu confonds droite et gauche, montée et descente et gnagnagna et gnagnagna. C'est insupportable. Tu n'as qu'à les prendre toi les indications.
Lui: Tu te tais ou tu descends.
Elle: Je descends.
Lui: Tu es folle! Je ne vais pas te laisser seule dans la nuit.
Elle: Tu as peur pour moi mon chéri?
Lui: Et comment mon lapin (“quelle explication j'aurais pu donner si j'arrivais chez eux sans elle, si jamais on arrive?")
Elle: Hmm, je t'aime. (“S’il ne ralentis pas, je hurle")

La Télécommande
Elle: Mais arrête de zapper, c'est agaçant à la fin.
Lui: Il n’y a rien d'intéressant.
Elle: Evidemment, à force de zapper on ne voit rien et on ne suit rien.
Lui: Parce que Mouhannad et Dr.House et les autres gominés c'est intéressant?
Elle: C'est mieux que le foot!
Lui: Tu compares Mouhannad à Beckham? Tu es malade!
Elle: C'est toi qui est malade, à force de zapper comme ça tu va attraper la tremblote!
Lui: Tu fais des histoires à propos de rien!
Elle: Rien n'est jamais sérieux avec toi, tu fuis toujours les discussions!
Lui: C'est que je ne veux pas qu'on se dispute!
Elle: C'est vrai mon chéri?
Lui: Toujours Mon lapin, (“Il y a Barcelona-Juventus ce soir, j'espère qu'elle a envie d'un bain moussant!")
Elle: Hmm, je t'aime (“Mais qu'est ce qui l'empêche d'acheter une autre TV? " )

La Jalousie
Elle: C'est qui cette fille qui n'a pas arrêté de te coller ce soir?
Lui: Quelle fille?!
Elle: Yayy, quel hypocrite! Cette décolorée au décolleté profond.  Le même que le mien d'ailleurs mais moi tu ne me regardes jamais!
Lui: Tu n'as pas besoin que je te regarde, Nabil n'a pas arrêté de te draguer.
Elle: Tu changes toujours le sujet. On ne parlait pas de Nabil, on parlait de la décolorée.
Lui: TU parlais d'elle, pas moi. Et à propos de Nabil, je te rappelle que tu es mariée.
Elle: Parce que toi tu es célibataire? Ou bien les hommes ont tous les droits parce qu'ils font pipi debout?
Lui: C'est fou ce que tu dramatises tout. Une femme me regarde et il faut refaire le monde.
Elle: Ca me flatte qu'on s'intéresse à toi, mais il n'est pas nécessaire que tu te pâmes devant chaque sourire enjôleur.
Lui: Rassure-toi ma chérie, il n'y a que toi qui comptes.
Elle: C'est vrai Mon coeur?
Lui: Pour toujours Mon lapin (“Elle n’était pas mal du tout cette blonde”)
Elle: Hmmm je t'aime (“La prochaine fois qu'il drague une autre, je sors avec mon ex.")

                                                                                           



No comments:

Post a Comment