Saturday, September 14, 2013

MADAME JACQUELINE.


Photo Josyane Boulos.


Il y a quelques jours, je remarque sur mon téléphone portable un appel en absence d’un numéro inconnu, un ligne fixe, 04 XXXXX. Etant en plein dans l’organisation d’un évènement, je rappelle pensant que ca pourrait être important… La presse ? Un fournisseur ? Non… loin de là.

-       Bonjour Josyane Boulos à l’appareil.

Silence. Puis :

-       Oui ?
-       Vous m’avez appelé.
-       Ah oui ! comment ça va Josyane ? C’est Madame Jacqueline.

J’adore. J’adore les femmes qui usent du « madame » pour se présenter alors qu’elles n’utilisent que votre prénom. Un « madame » comme pour (s’) assurer, prouver, vous convaincre qu’elles ont finalement une place dans la société parce que d' illustres inconnus leur ont passé la bague au doigt… Parce que bien sûr, une « Mademoiselle » ça ne peut pas être très sérieux… quand même !

-       Oui Madame Jacqueline (en appuyant bien sur le Maddddââme, rien que pour imaginer ses plumes de paons s’ouvrir…) 
-       Dis-moi Josyane habibté, tu « utilises » des hôtesses au cours de tes events n’est-ce pas ?
Je décide de faire l’idiote.
-       Les  « utiliser » ? comment c’est à dire ?
Silence.
-       C’est – à dire, tu sais…
-       C’est à dire que j’ai l’habitude de collaborer avec elles pas de les « utiliser».
-       Oui. Tu collabores avec alors.
-       Oui. Je travaille avec une compagnie très réputée pour son professionnalisme.
-       Parce que moi maintenant j’ai des filles.
-       Aha. (j’ai une envie folle de lui demander « du même père ? », mais je me retiens. Difficilement.)
-       Elles sont très bien, très jolies. Elles te plairont. 
A écouter Madame Jacqueline, j’imagine très bien les filles…
-       Elles sont grandes, belles, blondes et elles font tout. Elles te plairont, je te promets.
-       Elles font tout ?
-       Oui, elles sont très braves.
-       Aha… Vous pouvez m’envoyer un mail avec toutes les informations ?
-       C’est que je n’utilise pas de mail. Je préfère travailler face à face. C’est mieux.
Oui… et ça laisse moins de traces…
-       Hmm… C’est votre numéro ?
-       Oui mais c’est celui de la maison. Je vais t ‘envoyer un SMS de mon cellulaire.
-       Ok Merci au-revoir Madame… (je ne me rappelais déjà plus son nom…)
-       Au revoir Josyane. Je t’assure elles sont très bien les filles…
-       Avec une madame comme vous, je vous crois sur parole. Au revoir.
-        
Deux minutes après je reçois un SMS, dont voici la transcription fidèle (traduction plus bas)
« Hi 70XXXXXX (le même numéro dont elle a envoyé le SMS…) nchallah 2ariban ma3mil cheghel helou sawa. Jacqueline XX. Thx Hbb by. » *
Plus professionnel que ça tu meurs.
Pour le moment drôle que tu m’as fait passer,  Madame Jacqueline, tu es aussi bonne que tes filles ;)


« Inchallah bientôt on fera un beau travail ensemble. Merci Ma chérie, Bye »



No comments:

Post a Comment